Les intemporels de Moncler signés Fujiwara

Pour célébrer son 70e anniversaire, Moncler a invité sept designers à réinterpréter leur modèles les plus emblématiques. Symbole de 70 ans d'histoire, la Doudoune Maya été réinterprétée lors de nombreuses collaborations avec des marques renommés tel que Palm Angels, Thom Browne ou encore Rick Owens.


Aujourd’hui parlons de la collection FRGMT imaginée par le créateur Hiroshi Fujiwara et disponible en ligne et en boutique depuis le 29 Octobre 


Commençons d'abord par retracer le parcours de cet artiste décrit comme le parrain du streetwear. Qui est Hiroshi Fujiwara ?

un homme au destin tracé

Né en 1964 et originaire du Japon, Hiroshi découvre son intérêt pour l’art et la culture à ses 18 ans lorsqu’il rejoint la capitale, Tokyo. Sa vie prend un nouveau tournant lorsque’il voyage à Londres et qu’il s’intéresse à la culture punk et au rock. Il est présenté par une amie japonaise, Hitomi Okawa à l’origine du label Milk, à un groupe de jeunes créatifs comprenant des réalisateurs et designers avec qui ils formeront le Culture Club. 

Après quelques mois, il pose ses valises à New-York et développe son intérêt pour la culture hip-hop où mode, musique et sport règnent; ce qui lui fera également découvrir son intérêt pour la musique et devenir DJ à ses heures perdues.

C’est ainsi que Fujiwara rencontre un homme tout aussi passionné que lui, Shawn Stüssy dont la marque et l’univers le séduit jusque’à faire de lui son ambassadeur au Japon. 

Après de nombreuses rencontres à New York, Hiroshi retourne à Tokyo dans les années 80 afin de transmettre la culture acquise au cours de son voyage. Il devient le 1er DJ à mixer du hip-hop dans les boites japonaise, dans un contexte ou les jeunes de l’époque éprouvent un intérêt particulier pour les marques de luxe occidentales, Louis Vuitton, Chanel etc.

le succès de Fujiwara au rendez-vous

Hiroshi sera alors inspiré pour lancer sa 1ère marque : GOODENOUGH qui voit le jour en 1990. La marque est généralement considérée comme l’une des premières du streetwear avec Stüssy, d’où il tient son inspiration, grand frère de la griffe japonaise.

Entre ouverture d’une boutique et le succès fou de sa marque, Fujiwara choisit de conserver sa liberté plutôt que de transformer sa marque en une grosse structure.

Ce qui intéresse Fujiwara c’est la réinvention, mêler sa vision à des pièces iconiques. 


La passerelle se crée alors rapidement et permet à ce génie créatif de fonder son propre projet : Fragment Design.

Il enchaîne les collaborations, comme il le souhaite, avec:

- Carhartt en 2011

- Casio en 2013

- Louis Vuitton en 2017

- Converse en 2020

- Starbucks en 2021

- Moncler de 2020 à 2022

Et bien d’autres encore..

Une collaboration en particulier bouleverse le monde de la basket en matière d’innovation. Il s’agit du projet HTM qui unit Hiroshi Fujiwara, le designer Tinker Hatfield ainsi que le PDG de Nike, Mark Parker. Née de cette union, la technologie Flyknit allègera les pieds de nombreux sportifs et passionnées de sneakers.


Il dit lui-même : « Je n’aime pas parler de Fragment comme d’une marque. Fragment ne produit pas de collection en soi mais plutôt des collaborations. J’aime repenser des éléments iconiques d’une marque et les mixer avec ma propre vision créative ».

la touche de Hiroshi

La collaboration avec Moncler est la dernière en date. Pour ce projet Hiroshi Fujiwara se nourrit d’inspirations multiples. Il réinterprête et redéfini sous une nostalgie du prêt-à-porter très American 80s, college mood comme on a connu dans les films de nos adolescences. Il retravaille les doudounes emblématiques de la marque, Everest, Maya ou Karakorum en y ajoutant une touche très sportswear de baseball et de hockey, utilisant leur formes pratiques et leurs éléments graphiques. Le but étant d’affiner la limite entre vêtements sportswear et vêtements de tous les jours pour répondre aux attentes des clients qui aiment le confort et un lifestyle sain. 


Sa ligne de création est simple, il veut une collection pour homme genderfluid, c’est à dire qui pourrait être portée par d’autres genres. Un style urbain cool et confortable enrichi de graphiques et empruntes signés Moncler. Le tout confectionné avec des matières recyclées pour des pièces eco-friendly.


Sa collaboration se compose de doudounes, veste, t-shirts, pulls, pantalons, sacs, chaussettes, bonnets et une paire de chaussure qui mixent le parfait mélange entre Moncler et la touche d’Hiroshi Fujiwara. 

À Lesthete, retrouvez 6 pièces signées Moncler FRGMT. 

Personnellement, on adore la collection qui apporte une vision plus mode aux intemporelles de chez Moncler. Coup de coeur de l’équipe pour la revisite de la sneaker Trail Grip